LAS VEGAS

Viva Las Vegas « Viva Las Vegas »… ville complètement folle, loufoque, kitsch, bruyante… tout y est permis dans ses plus grands excès.

Las Vegas by night Les hôtels de luxe, des représentations (presque) grandeur nature des plus beaux endroits du monde : Paris avec sa Tour Eiffel, les pyramides égyptiennes, New-York, Venise...…La nuit, la ville se transforme en un grand jeu de lumières et scintille de milles feux.

Les casinos sont pleins à craquer avec machines à sous bruyantes, buffets « all you can eat », margaritas à gogo pour 75c… dans une ville qui ne dort jamais.
En temps normal, tout ça n'est pas vraiment notre truc mais on se prend au jeu et on profite au maximum de ce monde ostentatoire, hallucinant et irréel.


DEATH VALLEY

Badwater On reprend la route vers la Vallée de la Mort en traversant des paysages désertiques sous un soleil gris menaçant.

Death Valley On campe à Emigrant Point (c'est gratuit), au milieu des montagnes et au dessus de la vallée mais une méchante tempête de vent sévit et nous empêche de monter la tente.
On passe donc la nuit dans la voiture et on a droit à un coucher de soleil mémorable avec un ciel menaçant transpercé par le soleil ici et là, différents tons de gris et rose sur les montagnes et un arc-en-ciel.

Journée dans la Vallée de la Mort à découvrir une succession de Coyotepaysages désertiques très changeants : les vallées plus basses que le niveau de la mer, recouvertes de sel, où rien, absolument rien ne pousse, les dunes de sable fin, les montagnes très découpées aux tons de couleur variés (rose, jaune, vert…)… Quelques canyons aussi et Scotties Castle, une hacienda dans une oasis au milieu du désert.

On rencontre 3 coyotes curieux et opportunistes cherchant toute nourriture qu'ils pourraient avaler.


SEQUOIA / KINGS CANYON

Direction la Sierra Nevada la chaîne de montagnes culminant à près de 4 000 mètres et arrêt à Bakersfield , ville agricole de 250 000 habitants très laide mais avec des gens charmants qui ravis de voir des touristes étrangers dans leur ville (ils sont rares!) nous offrent 2 bouteilles de Pepsi avant de repartir (ah les Américains !)

Sequoia NP On passe la nuit dans le Parc National de Sequoia et comme le temps se gatte, pas question de monter la tente, il fait trop froid, et l'on passe une 3ème nuit consécutive dans la voiture (on commence à y prendre goût) après avoir bien pris soin de ranger toute notre nourriture dans les cages mises à disposition afin d'éviter que les ours bruns de la région attirés par des odeurs alléchantes ne viennent visiter la voiture… mais on n'en verra pas !

Sequoia NP On se réveille très tôt après une nuit glaciale et très arrosée. On décide quand même d'affronter le mauvais temps pour voir de plus près ce que le Parc National de Séquoia a à nous proposer et on n'est pas déçu du résultat : on rencontre très vite la neige qui est tombée pendant la nuit (ça change des 40 degrés de la veille dans la Vallée de la Mort) et les gros arbres majestueux recouverts de leur manteau blanc sont impressionnants (notamment le Sherman, le plus grand dans le monde).

Kings Canyon On continue vers King's Canyon en longeant une jolie rivière aux eaux agitées, au milieu du canyon, ensemble de monts en granit aux sommets enneigés. Malheureusement, on nous annonce encore beaucoup de pluie et de froid pour les jours à venir (maximum 3 degrés, minimum – 5 degrés) et comme on est carrément pas équipés et que l'on supporte de moins en moins de se cailler, on décide de ne pas aller jusqu'au Parc National du Yosémite.

On change donc nos plans et on va aller voir ce qu'il se passe sur la côte californienne. On retraverse la San Joaquin Valley très agricole (l'un des 1ers producteurs de fruits et légumes dans le monde), on a l'impression d'avoir atterri chez les fous (encore l'Amérique triste et ennuyeuse dans toute sa splendeur !)